EUROBABEL – PRIX NATHAN KATZ DU PATRIMOINE

Accueil > ACTUALITÉS > JEAN-PAUL GUNSETT : souvenirs de LINA RITTER

JEAN-PAUL GUNSETT : souvenirs de LINA RITTER

samedi 18 mars 2017

JEAN-PAUL GUNSETT, « né haut-rhinois » à Masevaux en 1925, est entré sur concours à Radio Strasbourg en 1947. Pendant plus de 40 ans, il y a été speaker bilingue, journaliste, auteur, comédien, metteur en ondes et producteur. À partir de 1954, il a également collaboré à la télévision régionale. En 2005, il a publié aux éditions bf, à Strasbourg, un recueil de ses écrits poétiques, Toi mon arbre / Dü miner Boim.

Jean-Paul Gunsett, qui traduit aujourd’hui les Elsasseschi Haiku a très bien connu Lina Ritter : « Elle avait une certaine aura, témoigne-t-il, qui vous éclairait tout de suite et vous mettait à l’aise. Elle était de plain-pied avec vous, qui que vous soyez, directeur ou technicien, jeune ou senior, et vous étiez d’emblée en proximité avec elle sans vous en rendre compte. Son visage rayonnait de bonté, de compréhension et d’empathie. Je ressentais en sa présence ce que j’ai ressenti en la présence de Schweitzer. Le profondément et le simplement humain. Cela devait transparaître dans les propos qu’elle tenait durant son émission qui était très appréciée. […]

« En 1975, j’ai produit à la télévision régionale "Links un rachts vum Rhi mit Lina Ritter, portrait d’une femme de 87 ans qui se refuse à vivre uniquement de souvenirs, mais garde un contact intense avec le monde actuel". Le tournage, assuré par Charles Giraud, s’est déroulé en partie dans la maison qu’elle habitait à Fribourg, Habsburgerstrasse 124, entourée de sa famille, et en partie à Village-Neuf, entourée des habitants et des édiles de la commune. […]

« C’était une grande dame généreuse, qui a été créatrice très tôt, sorte de Wunderkind reconnu, et l’est restée jusque dans sa grande vieillesse » (entretien de Jean-Paul Sorg avec Jean-Paul Gunsett, le 18 août 2016, in Lina Ritter, Haïkus alsaciens, Éditions Arfuyen, avril 2017).