EUROBABEL – PRIX NATHAN KATZ DU PATRIMOINE

Accueil > ACTUALITÉS > Le CERCLE ÉMILE STORCK, Bourse de Traduction 2012 du PRIX DU PATRIMOINE (...)

Le CERCLE ÉMILE STORCK, Bourse de Traduction 2012 du PRIX DU PATRIMOINE NATHAN KATZ

  La Bourse de Traduction 2012 du Prix du Patrimoine Nathan Katz est attribuée au CERCLE ÉMILE STORCK pour la première traduction française de l’œuvre poétique d’Émile Storck à paraître en édition bilingue sous le titre Par les fossés et les haies.
 Le Cercle Émile Storck a été créé dans la ville natale du poète en l’an 2000 et s’est donné pour mission de promouvoir l’œuvre du poète et dramaturge Émile Storck par des lectures, par la publication d’un Bulletin et par des traductions. Il est présidé par Richard Ledermann.
 Le Cercle Émile Storck compte parmi ses membres Jean-Paul Sorg, qui a été l’origine du projet de traduction des poèmes d’Émile Storck et en a coordonné la réalisation. C’est à lui que l’on doit l’apparat critique de l’édition de ses textes, concernant notamment le lexique et la graphie d’Émile Storck. Le Cercle Émile Storck a bénéficié également du concours de deux poètes contemporains, Jean-Paul Gunsett et Albert Strickler.
 Né en 1925 à Masevaux, Jean-Paul Gunsett a mené une brillante carrière d’homme de radio pour l’antenne publique alsacienne. Animateur, interprète, journaliste, il a été l’un des premiers, dès les années 1950, à lire au micro de Radio Strasbourg des textes d’Émile Storck. Il connaît la littérature alsacienne dialectale dans toutes ses variantes locales comme il est capable aussi d’en rendre fidèlement les différentes prononciations.
 Né en 1955 à Sessenheim, Albert Strickler a apporté à ces traductions son sens aigu de la langue et sa connaissance intime du paysage alsacien. C’est grâce à lui qu’a pu être mis au point un ensemble cohérent et représentatif de 61 poèmes liés à une thématique de la nature.
 Le Cercle Émile Storck a recueilli quelques rares traductions antérieures. Deux sont dues à Roger Kiehl, journaliste de presse écrite et auteur d’évocations littéraires pour la radio. Deux autres ont été réalisées par Edgar Zeidler, poète, linguiste et l’un des fondateurs de la Charte de la graphie harmonisée des parlers alsaciens. Une dernière a été effectuée par Daniel Muringer, musicien, compositeur et créateur du groupe Géranium, qui a mis en musique et traduit quatorze poèmes d’Émile Storck.