Logo prix européen de littérature

NATHAN-KATZ-PRIS FIR LITERATÜR IM ELSASS

2018

Nathan KATZ

WALDIGHOFFEN

Nathan Katz est né le soir de Noël 1892 à Waldighoffen, dans le Sundgau. Son père tient une boucherie kasher au village ; sa famille maternelle possède un commerce de textiles à Blotzheim.

À quinze ans, il entre comme « apprenti de bureau » à la filature des Frères Lang, à Waldighoffen. Il lit les tragiques grecs, les poètes d’Orient, les romantiques allemands (Goethe, Schiller, Hölderlin, Heine) mais aussi Racine et Baudelaire.

Incorporé sous l’uniforme allemand en septembre 1913, il est blessé à Sarrebourg en août 1914. Il rejoint en mars 1915 le front russe. Fait prisonnier il est interné jusqu’en août 1916 (il y écrit son premier livre Das Galgenstüblein, qui paraîtra en 1920), puis rapatrié en France et interné en France jusqu’en janvier 1918.

À partir de 1923, il devient voyageur de commerce pour l’industrie métallurgique, les machines textiles, puis pour les aliments Ancel C’est ainsi dans le midi de la France et dans le Maghreb qu’il écrit ses poèmes sundgoviens. Trois livres l’accompagnent : la Vie de Bouddha, le Faust de Goethe, la Vie de Jésus de Renan.

En 1924 sa pièce en alémanique Annele Bathasar est publiée et jouée avec un grand succès. Il fréquente le « Cercle d’Altkirch », où il retrouve ses amis Dadelsen, Guillevic et le peintre Robert Breitwieser. En 1930 paraît son premier recueil de poèmes en alémanique, Sundgaü.

Mobilisé en septembre 1939 et « renvoyé dans ses foyers » en juillet 1940, il s’installe à Limoges où son usine strasbourgeoise a été évacuée et où il fait la connaissance de Georges-Emmanuel Clancier. Rapatrié en Alsace, il travaille de 1946 et à 1958 comme bibliothécaire à la Bibliothèque municipale de Mulhouse. En mars 1948, il épouse Françoise Boilly, arrière-petite-fille du Général Foy (1775-1825).

L’année de son départ à la retraite, parait un second volume de poèmes alémaniques, O loos da Rüef dur d’Gàrte (1958). Son œuvre obtient une large reconnaissance. Il meurt à Mulhouse en 1981.